Comment est fabriqué le parpaing?

La construction d’une maison est un travail fastidieux et professionnel. Il est très important parce qu’il est appelé à acceuillir et protéger un famille entière. Il doit donc être solidement construit selon les règles de l’art. Vous avez donc tout intérêt à confier ce chantier à des professionnels reconnus, qui vous donneront entière satisfaction. Les maisons en parpaing sont souvent reconnus pour être durables et très solides.  Dans la suite de cet article, nous vous donneron les étapes de fabrication d’un parpaing.

ingénieur

La fabrication du parpaing

Le parpaing, encore appelé agglo, est souvent fabriqué de manière industrielle.
La première étape de sa fabrication est le choix de l’aire de coulage. Ici, un plancher en bois ou un sol bétonné conviendront parfaitement pour fabriquer les parpaing sur un espace propre; Un papier ciment peut être posé au sol pour éviter que le parpaing n’y adhère.
La deuxième étape est le coffrage. Il consiste à utiliser des planches propres, débarrassées des pointes qui auraient pu subsister pour former le moule. Pour réaliser toute une série de parpaings, on peut disposer des madriers sur chant, alignés et cloisonnés intérieurement aux dimensions des blocs par des planchettes maintenues en place avec des pointes de coffrage de type normal ou à stries annulaires.
la dernière étape c’est le béton et le coulage de parpaing. Pour cela, il faut préparer un béton relativement sec de huit cents litres de gravier, quatre cents litres de sable et trois cent cinquante kilogrammes de ciment pour obtenir environ un mètre cube de béton placé et damé. Mouiller les moules et couler par couches successives en surveillant la tenue du coffrage. Damer soigneusement chaque couchen ensuite dresser la dernière couche au ras du moule. Si le béton a été coulé à consistance convenable, plutôt dure, le décoffrage peut avoir lieu tout de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *