Quelles sont les modalités d’enlèvement d’une fourrière ?

La fourrière, un terme qui rappelle surement de mauvais souvenirs à certains parmi vous. Vous avez certainement vécu ou assisté à un enlèvement de véhicule de la voie publique. Ou bien vous avez juste été le témoin impuissant d’un constat d’enlèvement de votre propre voiture par les services de fourrière. ce n’est jamais plaisant, nous en sommes tous conscients. Vous allez par exemple voir certaines personnes interrompre l’enlèvement de leur véhicule, tout en étant curieux des moyens que ces personnes ont utilisés. ils ne sont pas parmi les pus beaux parleurs de la terre, rassurez vous. c’est juste que cette procédure est purement légale. Nous allons analyser les modalités de retrait de son véhicule de la fourrière. Plusieurs cas sont prévus par la législation, qui a quand même joué d’une certaine légèreté, dans le but de faciliter le conducteur. Voyons ensemble de quoi il en retourne dans la suite.

fourrière

Comment peut-on retirer son véhicule de la fourrière ?

Tout d’abord, il est bon de savoir que plusieurs cas de figures sont prévus par la législation en vigueur.
Le premier cas de figure veut que vous soyez présents lors de l’enlèvement de votre véhicule par les services de la fourrière. Seulement, vous pouvez interrompre l’enlèvement à une seule condition principale, que les quatre roues de votre voiture soient toujours en contact avec le sol. Vous devrez ensuite et quasi immédiatement payer les frais d’amende et de les frais initiaux de mise en fourrière.
Le second cas de figure est quant à lui relatif au fait que vous alliez à la fourrière retirer votre voiture. Vous devrez payer tous les frais de garde, qui se calculent de façon journalière.

Pour plus d’informations en relation avec les procédures de fourrière allez sur le site de urgence fourriere voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *